Une ancienne dirigeant d’Hanjin Shipping est soupçonnée de s’être enrichie en bénéficiant d’informations confidentielles sur la restructuration du groupe, aujourd’hui en faillite. (photo : Thibaud Teillard)
Une ancienne dirigeant d’Hanjin Shipping est soupçonnée de s’être enrichie en bénéficiant d’informations confidentielles sur la restructuration du groupe, aujourd’hui en faillite. (photo : Thibaud Teillard)

Hanjin n’a pas été une mauvaise affaire pour tout le monde…

Une ancienne dirigeante d’Hanjin Shipping est soupçonnée par la justice coréenne de délit d’initié. Elle se serait empressée de vendre des actions après avoir été informée en avril de la perspective d’une restructuration de la dette qui a aboutit à la plus grosse faillite du shipping mondial.