CMA CGM est au cœur des tractations pour la recomposition des alliances mondiales. (photo Thibaud Teillard)
CMA CGM est au cœur des tractations pour la recomposition des alliances mondiales. (Photo : Thibaud Teillard)

CMA CGM au centre d’un projet de première alliance mondiale

Appelons-la CCEO ou C2EO. C’est le projet, encore virtuel, d’alliance à quatre dans le conteneur. S’ils se mettaient ensemble, comme les rumeurs bruissent, CMA CGM, China Cosco (issu du rapprochement en cours entre les deux groupes publics chinois), OOCL et Evergreen pèseront plus que l’alliance 2M formée des deux leaders MSC et Maersk.

Le rachat en cours d’APL par CMA CGM et la fusion entre China Shipping et Cosco rebat les cartes des alliances mondiales sur les marchés est-ouest. Si rien n’a été encore annoncé, les spéculations vont bon train.

CMA CGM, déjà partenaire de China Shipping dans Ocean 3, essaye, depuis des mois, de séduire le nouveau China Cosco, dont le rapprochement doit être finalisé fin février. Cosco est actuellement membre de l’alliance CKYHE, aux côtés du japonais K Line, des taïwanais Yang Ming et Evergreen et du coréen Hanjin.

 

2,6 millions d’EVP de capacité cumulée

 

 

Parallèlement, les hauts dirigeants de CMA CGM, Cosco et du troisième chinois, OOCL, actuellement membre de l’alliance G6 comme APL, se sont rencontrés à Hong Kong fin janvier. Et voici qu’un quatrième larron, Evergreen, actuellement membre de l’alliance CKYHE, seraient partie prenante à ces discussions, même si le deuil lié à la mort de son fondateur Chang Yung-fa le 20 janvier, impose le silence.

Si ce ménage à quatre qu’Alphaliner baptise CCEO (CMA CGM, China Cosco, OOCL, Evergreen) se fait, il sera de nature à rivaliser avec l’alliance leader actuelle, 2M (Maersk et MSC), avec une capacité cumulée de plus de 2,6 millions d’EVP sur les marchés est-ouest contre 2,1 pour 2M.

Les quatre armateurs en profiteraient pour se défaire des partenaires les moins solides ou les plus petits : l’arabe UASC dans l’alliance Ocean 3 pour CMA CGM et, surtout, deux coréens qui suscitent l’inquiétude pour leurs capacités financières, Huyndai Merchant Marine (membre de l’alliance G6) et Hanjin, membre de CKYHE.