L'un des navires sismiques de CGG, l'"Ocean Vega". (Photo CGG)
L'un des navires sismiques de CGG, l'« Ocean Vega ». (Photo : CGG)

CGG veut transférer la totalité de ses prospecteurs à sa filiale suisse

Le groupe CGG envisage de transférer 150 prospecteurs travaillant à bord de ses navires sismiques, dont 40 salariés de droit français, à sa filiale suisse CGG-International. Ce projet suscite l’opposition du Syndicat national CGT de la géologie et de la géophysique (SNGG CGT) qui appelle à un rassemblement devant le siège de CGG, à Massy, ce lundi 7 septembre.