L’ex-« Atlantic Lady », désormais rebaptisé « Label Normandy », passe du pavillon britannique au pavillon français. (Photo : Vrolijk)
L’ex-« Atlantic Lady », désormais rebaptisé « Label Normandy », passe du pavillon britannique au pavillon français. (Photo : Vrolijk)

Normandie : un chalutier surgélateur passe sous pavillon français

L’annonce a été faite par l’armement néerlandais Vrolijk. L’Atlantic Lady, chalutier-surgélateur de 51 mètres de long, a été racheté par le fécampois Spes Armement dirigé par Yvon Neveu, créateur de la criée privée de Fécamp depuis 2011.

Le bateau, qui s’appellera désormais Label Normandy, était précédemment exploité par North Atlantic, filiale de Vrolijk. Basé à Stellendam (Pays-Bas), il arborait alors le pavillon britannique.

Construit en Espagne en 1995 sous le nom de Wiron 1 pour le compte de l’armement néerlandais Jaczon, acquis depuis par Vrolijk, le Label Normandy continuera de traquer le maquereau et le hareng en Manche et mer du Nord, la grande spécialité d’Yvon Neveu, qui compte parmi les leaders sur le marché national grâce aux deux unités de près de 25 mètres qu’il exploite depuis plus de 26 ans, le Spes et le Symbiose, qui pourraient donc être vendues.

Une partie de sa production sera commercialisée en frais, l’autre en surgelé, notamment pour alimenter Ecopromer, l’usine de transformation qu’Yvon Neveu a créée à Fécamp en 2000.

France pélagique, autre filiale de Vrolijk dirigée par Antoine Dhellemmes, qui exploite deux unités de plus de 80 mètres, le Sandettié et le Prins Bernhard, immatriculées à Fécamp, a pris des « parts substantielles » dans Spes Armement, selon le site web du groupe Vrolijk.

Richard GOASGUEN