Chargé des opérations techniques d’Angola LNG, l’américain Bechtel aura dû reprendre en main durant deux ans ce site victime de multiples défaillances. (Photo : DR)
Chargé des opérations techniques d’Angola LNG, l’américain Bechtel aura dû reprendre en main durant deux ans ce site victime de multiples défaillances. (Photo : DR)

Angola LNG reprend du service après deux ans d’arrêt

Le site de liquéfaction de gaz naturel Angola LNG opéré par le groupe américain Chevron avec une participation de Total à hauteur de 13,6 % a chargé son premier navire depuis l’arrêt total de la production en avril 2014. Mis en service en juillet 2013, ce site d’exportation d’une capacité de 5,2 millions de tonnes représente un investissement colossal de 10 milliards de dollars.