WesternGeco a reçu livraison du navire sismique « Amazon Warrior » en 2014 mais doit désarmer une partie de sa flotte en raison de l'atonie du marché. (Photo DR)
WesternGeco a reçu livraison du navire sismique "Amazon Warrior" en 2014 mais doit désarmer une partie de sa flotte en raison de l'atonie du marché. (Photo DR)

Sismique : Schlumberger va réduire sa flotte

Même cause, mêmes effets. Après le français CGG, le groupe franco-américain de géosciences Schlumberger a annoncé un plan de réduction de la flotte de sa filiale WesternGeco qui passera de 23 à 15 unités. Plus précisément, la flotte de navires sismiques va passer de 19 à 9 unités et celle des navires dits d’acquisition de 8 à 6.

WesternGeco va aussi mettre fin à la plupart de ses contrats d’affrètement. Comme CGG, Schlumberger prend acte du ralentissement des investissements dans l’exploration offshore en 2014, les grandes compagnies commanditaires ayant décidé de réduire leurs dépenses dans un contexte du prix du baril en forte baisse.