Une image du drone développé par Martek Marine. (Image Martek Marine)
Une image du drone développé par Martek Marine. (Image Martek Marine)

Le drone aérien mesurera les émissions de soufre des navires

Contrôler le respect des normes environnementales grâce à des drones. C’est ce que propose la société Martek Marine. Elle vient d’être sélectionnée par l’Agence européenne pour la sécurité maritime, basée à Lisbonne, désormais chargée de mesurer les émissions de soufre des navires.

Le contrat remporté par Martek Marine porte spécifiquement sur le contrôle des émissions polluantes grâce à des systèmes aériens pilotés à distance. Autrement dit des drones. Le besoin exprimé est celui d’un drone permettant échantillonner les gaz d’échappement sortant de la cheminée d’un navire. La charge utile doit notamment comprendre des équipements électro-optiques, de l’imagerie infra-rouge et des moyens d’identification AIS.

Martek Marine propose un drone dont le rayon d’action atteint 50 kilomètres en étant contrôlé à partir d’une station au sol. Il peut transmettre en continu des images vidéo. Un analyseur de gaz embarqué peut collecter des échantillons d’air et mesurer les teneurs en oxydes de soufre (SOx), en oxyde d’azote (NOx) et en gaz carbonique (CO2) pour déterminer une éventuelle infraction à la réglementation européenne.

Un développement est en cours pour incorporer une liaison satellitaire permettant au drone d’opérer au-delà de la ligne d’horizon radio, jusqu’à 100 kilomètres de distance. Le drone devra aussi être assez robuste pour pouvoir opérer dans un environnement marin souvent rude du fait des vents violents, des fortes pluies, de la neige et du sel.

L'Agence européenne pour la sécurité maritime est aujourd'hui chargée d'une mission élargie de surveillance des eaux européennes. Elle pourrait mener des opérations conjointes en Méditerranée avec la nouvelle Agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes et l'Agence européenne de contrôle des pêches. Outre la détection des pollutions, les drones aériens pourraient aussi servir à repérer les mouvements de navires transportant des migrants.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer