Fugro se sépare d’une activité annexe mais reste connecté au marché des éoliennes offshore grâce à une participation de 24 % dans Global Marine. (Photo : DR)
Fugro se sépare d’une activité annexe mais reste connecté au marché des éoliennes offshore grâce à une participation de 24 % dans Global Marine. (Photo : DR)

Fugro cède son unique câblier au britannique Global Marine Group

La société néerlandaise Fugro spécialisée dans les géosciences n’interviendra plus en direct dans les chantiers de câblage des parcs éoliens offshore. L’activité, qui a généré 31 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2016, a été cédée au groupe britannique Marine Global Group.