• Deux usines seront implantées sur le quai Joannès-Couvert. (Photo : Éric Houri)
    Deux usines seront implantées sur le quai Joannès-Couvert. (Photo : Éric Houri)
  • vLes usines havraises seront spécialisées dans la fabrication de pales et de nacelles. (Photo : Adwen)
    Les usines havraises seront spécialisées dans la fabrication de pales et de nacelles. (Photo : Adwen)

Éolien : Adwen choisit les concepteurs de ses projets industriels havrais

Intervenant fin septembre au Havre devant le comité normand des EMR, Luis Alvarès, directeur général d’Adwen, a confirmé l’engagement pris par Areva de construire deux usines aux Havre dans le cadre d’un cluster industriel dédié aux projets de parcs éoliens en mer. Les travaux pourraient avoir lieu en 2017-2018.

« Je sais que j’ai, en français, un petit accent, mais je dis bien deux usines, pour la fabrication de pales et de nacelles », a-t-il plaisanté, histoire de tordre le cou aux impatiences et rumeurs qui alimentent la campagne électorale pour les élections régionales. Dans la foulée, au terme d’études géotechniques menées le long du quai Joannès-Couvert, Adwen vient de sélectionner le groupement de maîtrise d’œuvre en charge de « préparer l’implantation détaillée des usines et les dossiers de permis de construire ».

« Ce projet (…) que nous engageons, ce sont plusieurs millions d’euros », a ajouté Luis Alvarès. L’équipe de conception retenue est donc composée d’Egis (groupe Caisse des dépôts), des architectes d’Enia (Paris) qui avaient déjà produit les premières maquettes en 2012 et Auxitec bâtiment, filiale du groupe havrais d’ingénierie Auxitec. « Ici, au Havre, le nom d’Auxitec vous est familier. Je ne vous cache pas que la dimension locale a pesé lors de la sélection du consortium. Nous avons annoncé vouloir générer des retombées locales. Nous tiendrons nos engagements », a commenté le n° 1 d’Adwen devant le comité EMR.