Les raisons de la nationalisation de STX France à la une du « marin »

Dans son édition du 10 août, le marin revient sur la décision annoncée par Bruno Le Maire de nationaliser les chantiers nazairiens. Une nationalisation pour l’instant temporaire qui doit permettre aux gouvernements français et italiens de trouver un accord sur le partage de l’actionnariat.

Dans le marin du 10 août, vous pourrez lire aussi :

Le troisième volet de notre série sur la flotte française de commerce, consacrée cette semaine aux transporteurs de vracs secs, de pétrole et de gaz. Les tableaux dédiés à cette flottille sont disponibles sur notre site.

Un reportage à bord du navire océanographique Janus II en observation au cœur du parc marin du golfe du Lion pour étudier la richesse des canyons sous-marins qui abritent de très nombreux coraux d’eau froide.

Le portrait d’Erwan Le Guilloux, ancien scientifique devenu pêcheur à l’île Tudy et celui de François Guennoc, Breton d’origine conquis par Boulogne dont il est devenu la référence en matière d’histoire des marins et de leurs navires.

Un focus sur les drones de surveillance maritime que mettra l’Agence européenne de sécurité maritime à la disposition des États. Objectif : contrôler en mer les émissions atmosphériques des navires. Et un autre sur l’installation à Saint-Pierre et Miquelon du groupe boulonnais Le Garrec.

Une tribune de Didier Gascuel d’Agrocampus ouest sur les menaces que fait peser le Brexit sur les pêches françaises.

Et, comme chaque semaine, l’essentiel de l’actualité dans tous les secteurs majeurs de l'économie maritime.

Le marin est disponible en kiosque à partir du jeudi dans le grand ouest, dans toute la France à partir du vendredi, et pour les abonnés (19 euros par mois pour la formule Premium qui inclut l'hebdomadaire, la newsletter numérique du lundi au vendredi et une vingtaine de dossiers et hors-séries par an) sous forme numérique dès le mercredi après-midi, puis sous forme papier par courrier.