Le hors-série paraît dans les kiosques ce vendredi 2 octobre. (photo : Shell)
Le hors-série paraît dans les kiosques ce vendredi 2 octobre.

Hors-série : le « Spécial offshore 2015 » est paru

« Les temps sont durs. » L’expression revient en boucle chez les acteurs de l’offshore. Le secteur traverse une véritable crise, en grande partie due à des cours du pétrole qui ne cesse de baisser depuis un an. Une aubaine pour les consommateurs, une épreuve pour la filière, qui doit retarder, voire annuler, certains de ses investissements.

Un exemple de métier affecté par cette crise : la recherche sismique, dans laquelle la France compte un acteur majeur avec CGG.

À l’arrivée, les cours du pétrole – ainsi que le contexte géopolitique en Iran ou au Brésil – obligent l’ensemble de l’offshore à opérer à une mutation.

Le lecteur pourra connaître grâce à ce hors-série du marin, en version bilangue français/anglais, tout sur les alliances, fusions ou créations de filiales qui recomposent ce secteur où tout se chiffre en milliard de dollars. Le tout avec un impératif : réduire les coûts à tout prix.

Tout n’est cependant pas si morose dans l’offshore. En témoigne la bonne santé des géants français de l’énergie que sont Total et Engie, où le relatif optimisme de chantiers intervenant dans l’offshore. Car l’industrie sait qu’en attendant un changement radical du mix énergétique, la demande en pétrole et gaz reste à assouvir.