Le « Txori Gorri », thonier à bord duquel s’est déroulé ce conflit qui a tourné au drame. (Photo : DR)
Le « Txori Gorri », thonier à bord duquel s’est déroulé ce conflit qui a tourné au drame. (Photo : DR)

Décès de deux gardes armés sur un thonier espagnol

Deux agents de sécurité, âgés de 40 et 41 ans, sont morts à bord du senneur espagnol Txori Gorri, le vendredi 8 avril, alors que le thonier pêchait à environ 90 milles au large de la Somalie.

La police des Seychelles, avertie par la compagnie Hunt Deltel, représentant le navire, a ouvert une enquête. D’après la police, « le capitaine a été informé qu’un agent de la sécurité a tiré sur un de ses collègues vers 16 heures hier (NDLR : le vendredi 8), et après que le suspect se serait donné la mort ».

Le navire a alors rallié Victoria, atteint le samedi matin. Une autopsie devait être effectuée sur les deux gardes, tandis qu’une procédure de rapatriement des corps a été lancée par l’Espagne.

Le thonier avait quitté Madagascar le 18 mars et devait arriver à Victoria le 11 avril, avec 33 membres d’équipage dont le patron. L’armement faisait appel depuis 2009 à la société de sécurité privée Seguriberica pour protéger le navire de la piraterie.