John Castric à bord de son « Papa Bear » pratiquera la ligne, le casier et la canne. (Photo : Franck Jourdain)
John Castric à bord de son « Papa Bear » pratiquera la ligne, le casier et la canne. (Photo : Franck Jourdain)

Le « Papa Bear », un côtier neuf à Loctudy

John Castric, Loctudiste de 36 ans, exploite désormais un ligneur-caseyeur de 8,60 mètres en aluminium, le Papa Bear, construit au chantier Cap Caval de Plobannalec-Lesconil. Il compte opérer toute l’année autour des Glénan.

Ce fils et petit-fils de pêcheur maniera la canne – il a décroché sa licence bar cette année pour pouvoir capturer plus d’une tonne de bar à l’année – et le casier en début de saison. Il passera au casier exclusif à partir de mai puis basculera au casier à crevettes et à la palangre flottante dès septembre. Coût du navire : 210 000 euros.

Il exploitait auparavant le Terpsichore, unité en bois de 1969, qui était toujours amarré fin juillet au ponton de la petite pêche en attendant sa vente pour la plaisance. Il passe ainsi de 6,5 nœuds à 15-16 nœuds en croisière, avec une hauteur de lisse nettement supérieure. Trois viviers placés sur le pont arrière optimisent la qualité de sa pêche, vendue en quasi-totalité à la criée de Loctudy.

Franck JOURDAIN

Plus d’informations dans « le marin » du 10 août.