Ouvert en 2008, Gunsan et son portique de 1 600 tonnes de levage symbolisaient l’appétit de Hyundai Heavy Industries aux belles heures de la construction navale coréenne. (Photo : DR)
Ouvert en 2008, Gunsan et son portique de 1 600 tonnes de levage symbolisaient l’appétit de Hyundai Heavy Industries aux belles heures de la construction navale coréenne. (Photo : DR)

Le coréen Hyundai fermera en mars son chantier naval de Gunsan

Le n° 1 mondial de la construction navale va réduire drastiquement ses capacités avec la fermeture programmée en mars de son chantier de Gunsan d’où est sorti en mai 2016 l’Anne, le dernier gros pétrolier de type VLCC sous pavillon français de l’armement belge Euronav.