Les sommes déboursées pour le « Vladivostok » depuis novembre ne dépassent pas 400 000 euros par mois, et non 2,5 millions d’euros. (Photo : Véronique Couzinou)
Les sommes déboursées pour le « Vladivostok » depuis novembre ne dépassent pas 400 000 euros par mois, et non 2,5 millions d’euros. (Photo : Véronique Couzinou)

Le vrai coût du « Vladivostok » à Saint-Nazaire

Si le mystère reste entier quant à la livraison à la marine russe du porte-hélicoptères construit par STX France pour le compte de DCNS, son coût dans le bassin de Penhoët n’est pas aussi délirant que ce qu’on a pu lire ces derniers mois.