Le sénateur Francis Delattre est favorable à la modulation de l'âge du départ à la retraite des marins en fonction de la pénibilité.
Le sénateur Francis Delattre est favorable à la modulation de l'âge du départ à la retraite des marins en fonction de la pénibilité.

Le sénateur Delattre préconise de moduler l'âge de départ à la retraite des marins

Le sénateur Francis Delattre (UMP, Val d’Oise) préconise de moduler l’âge de départ à la retraite des marins, actuellement fixé à 55 ans, en fonction de la pénibilité, dans un rapport qui vient d'être approuvé par la commission des finances du Sénat.

"La grande variété des conditions de travail selon les secteurs et les professions, et leur évolution grâce aux progrès technologiques, m’amènent à penser que le départ à la retraite à 55 ans n’est pas toujours justifié, a-t-il expliqué le 2 juillet devant la commission des finances. Une analyse de la pénibilité par secteur pourrait permettre de mettre en place une modulation de l’âge de la retraite selon le critère de pénibilité."

Le budget de l’Énim s’élève actuellement à 1,6 milliard d’euros, dont 1,2 milliard pour l’assurance vieillesse. Il est financé à 90 % par la solidarité nationale et interrégimes. En effet, le régime est fortement déséquilibré d’un point de vue démographique (4 retraités pour 1 cotisant). La caisse de retraite des marins a ainsi reçu en 2013 une subvention de l’État de 834 millions d’euros. Celle-ci devrait continuer d’augmenter pour atteindre 895 millions d’euros en 2015.

Plus d'informations dans "le marin" en date du vendredi 12 juillet.