STX O&S est assuré d’être soutenu d’ici fin juillet par les banques.
STX O&S est assuré d’être soutenu d’ici fin juillet par les banques.

STX Offshore & Shipbuilding reçoit le soutien de ses créanciers jusqu’à fin juillet

Les huit principales banques créancières de STX Offshore [&] Shipbuilding, le 4e chantier sud-coréen (et société sœur de STX France), lui ont accordé un sursis financier jusqu’à fin juillet. Après une première injection de 600 milliards de wons (398 millions d’euros), les créanciers menés par la Korea Development Bank pourraient remettre 250 milliards de wons d’urgence pour que le chantier tienne ses échéances dans l’attente d’une restructuration globale. L’engagement est pris de soutenir en priorité STX O[&]S au sein du conglomérat en difficultés STX Group en raison de l’impact sur l’emploi en Corée du Sud.

Le sort du chantier chinois STX Dalian sera étudié à part. STX Europe, maison mère de STX France, est quant à elle en vente.