Le ministre Frédéric Cuvillier veut rencontrer la Commission européenne pour évoquer les condamnations qui hypothèquent gravement l’avenir de la SNCM.  (Photo Thierry Nectoux)
Le ministre Frédéric Cuvillier veut rencontrer la Commission européenne pour évoquer les condamnations qui hypothèquent gravement l’avenir de la SNCM. (Photo Thierry Nectoux)

SNCM : le ministre des Transports veut rencontrer la Commission européenne

Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, a indiqué hier en marge des Assises de l’économie maritime qu’il va essayer de rencontrer la Commission européenne pour évoquer les deux condamnations récentes de la SNCM à rembourser au total 440 millions d'euros.

"Ce dossier se complique de jour en jour", admet Frédéric Cuvillier qui reconnaît l’avoir encore évoqué hier matin avec le Premier ministre. "Il faut trouver une solution étape par étape pour sauver l’emploi, ajoute le ministre. Je ne me résigne pas."

Sauver l’emploi et non plus l’unicité de la compagnie ? Officiellement, les deux restent d’actualité mais les éléments de langage ont glissé vers un soutien beaucoup plus massif à la première nécessité. "Le plan d’action adopté par les actionnaires n’a pas encore été impulsé, notamment en matière de renouvellement de la flotte", reconnaît le ministre qui admet que, depuis sa présentation, "le contexte a changé".