Le chantier Rongsheng est confronté à de grandes difficultés en raison de la baisse du carnet de commandes.
Le chantier Rongsheng est confronté à de grandes difficultés en raison de la baisse du carnet de commandes.

Rongsheng, le plus grand chantier privé chinois, en situation difficile

Le chinois Rongsheng, premier chantier privé du pays, est confronté depuis plusieurs jours à d’importantes manifestations d’ouvriers qui protestent contre les suppressions d’emplois réalisées ces dernières semaines. D’après des informations de sites spécialisés non confirmées par la direction, 8 000 salariés, soit 40 % des effectifs, auraient perdu leur travail en raison de l’effondrement du carnet de commandes.

Spécialisé notamment dans les vraquiers – c’est Rongsheng qui a construit une partie des géants Valemax de 400 000 tpl pour le brésilien Vale – le chantier souffre de n’avoir pas su se diversifier à temps dans l’offshore, seul secteur où les commandes restent bien orientées.

L’action Rongsheng, en chute libre, a été suspendue hier à la bourse de Hong Kong.