La fabrication des safrans du premier sous-marin Barracuda, le "Suffren", sur le site DCNS de Cherbourg. (Photo Olivier Mélennec)
La fabrication des safrans du premier sous-marin Barracuda, le "Suffren", sur le site DCNS de Cherbourg. (Photo Olivier Mélennec)

Programmation militaire : les programmes Fremm et Barracuda ralentis

La réalisation des programmes de frégates multimissions Fremm et de sous-marins nucléaires Barracuda va subir un ralentissement. C'est ce qu'indique la loi de programmation militaire 2014-2019 qui vient d'être adoptée en conseil des ministres vendredi 2 août.

Initialement, la Marine nationale devait recevoir huit frégates multimissions d’ici 2019. Elles ne seront que six, si l'on y inclut l'Aquitaine déjà livrée. De même, il était prévu que deux sous-marins Barracuda, le Suffren et le Duguay-Trouin soient livrés d'ici 2019. Il n'y en aura finalement qu'un seul.

Malgré tout, DCNS se félicite que "l’impératif industriel" ait été pris en compte, la poursuite de ces deux programmes étant confirmée sans réduction de cible (11 Fremm, 6 Barracuda). Mais il concède que "le renouvellement du calendrier va impacter l’activité du groupe".

Des "échanges" vont donc avoir lieu avec la Délégation générale de l’armement, c’est-à-dire l’État. Le mot "négociations" n’est pas prononcé mais il s’agit bien sûr de revoir les termes des contrats qui ont été signés.

Plus d'informations dans "le marin" du vendredi 9 août