L’ « Adour » est un pétrolier de 15 300 tpl construit en 2003. Il a disparu le 13 juin au large du Togo.
L’ « Adour » est un pétrolier de 15 300 tpl construit en 2003. Il a disparu le 13 juin au large du Togo.

Piraterie: le pétrolier français « Adour » toujours porté disparu dans le golfe de Guinée

L’armateur bordelais Sea-Tankers a perdu le contact, le 13 juin au matin, avec son pétrolier Adour immatriculé au Rif qui venait de quitter Lomé. Deux officiers français sont à bord aux côtés d’un équipage de marins africains.

Sea-Tankers a constitué une cellule de crise en lien avec le ministère de la Défense et ne donne aucune information à ce stade. L’armateur a déjà été confronté, début février, à l’attaque de son pétrolier Gascogne au large de la Côte-d’Ivoire.

L’Adour aurait été aperçu au large du Nigeria par un avion de reconnaissance.

Le Bureau maritime international (BMI) a appelé, le 14 juin depuis son siège de Kuala Lumpur, tous les navires se trouvant dans les eaux de l’Afrique de l’ouest à « maintenir une surveillance et des mesures rigoureuses contre les actes de piraterie dans cette zone ». 32 attaques ont été enregistrées depuis le début de l'année dans le golfe de Guinée.