Les pêcheurs plaisanciers français seraient 2,5 millions et non 1,3 million, estiment les fédérations. Ici, pêche à la ligne au Croisic. (photo Solène Le Roux)
Les pêcheurs plaisanciers français seraient 2,5 millions et non 1,3 million, estiment les fédérations. Ici, pêche à la ligne au Croisic. (photo Solène Le Roux)

Pêche de loisir : les fédérations contestent l’enquête de l’Ifremer

Les cinq fédérations signataires de la charte pour une pêche de loisir éco-responsable dénoncent les résultats de l’enquête de l’Ifremer sur les prélèvements de la pêche de loisir, et déplorent ne pas avoir été associées à ce travail.

Elles soulignent que les tonnages annoncés incluent les poissons relâchés vivants, alors que ceux des professionnels auxquels on les compare excluent les rejets. Elles estiment aussi « folkloriques » les conclusions sur les dépenses et le nombre de pêcheurs récréatifs en mer.

Les fédérations rappellent l’enquête BVA/Ifremer de 2009 qui estimait le prélèvement de la pêche de loisir « à près de 2 % du prélèvement global de la pêche professionnelle ». Avec « 2,5 millions de pêcheurs en mer » et « un poids économique considérable de près de 2 milliards d’euros par an ».

Communiqué des 5 fédérations (FFPM - FNPPSF – FFESSM – FCSMP – UNAN)