Grâce aux vraquiers, l’activité, mesurée en tjb, est en hausse de 2 % sur le canal de Panama en 2014. (photo Thibaud Teillard)
Grâce aux vraquiers, l’activité, mesurée en tjb, est en hausse de 2 % sur le canal de Panama en 2014. (photo Thibaud Teillard)

Panama : le canal porté par les exportations de céréales américaines

L’autorité du canal de Panama a publié ses résultats pour l’année fiscale qui s’est achevée le 30 septembre. Mesurée en tonneaux de jauge brute des navires ayant franchi le canal interocéanique, l’activité est en hausse de 2 %, avec 326,8 millions de tjb cumulés.

Cette hausse est portée par les vraquiers, en hausse de 18,2 % à 85,9 millions de tjb. Le canal a bénéficié de la forte activité céréalière, avec une hausse des exportations états-uniennes vers l’Asie depuis les ports du golfe du Mexique.

Autres secteurs en hausse, les transporteurs de voitures (45,8 millions de tjb, +6,7 %) et les gaziers (6 millions de tjb, +24,2 %).

L’Autorité du canal de Panama a vu au total transiter 13 482 navires, en très légère baisse sur 2013 (13 668). Mais, grâce notamment aux céréaliers panamax chargés à plein, la jauge moyenne est plus importante, ce qui permet une hausse des péages perçus, à 1,910 milliard de dollars (contre 1,849 milliard en 2013).