Il existe cinq gyres, ou tourbillons, créant des accumulations de déchets. (photos DR)
Il existe cinq gyres, ou tourbillons, créant des accumulations de déchets. (photos DR)

Pacifique nord : l’expédition 7e Continent a vu la soupe de plastique

L’expédition 7e Continent est de retour du Pacifique nord, où elle a exploré une zone où s’accumule une partie des déchets plastique de la planète, entre la Californie et Hawaï.

À l’origine de cette expédition, le navigateur Patrick Deixonne veut surtout sensibiliser à cette accumulation de déchets dans les océans. Avec deux chercheuses du Cnes, il a mis à l’eau une bouée gyroplastic, des capteurs de polluants et des filets, remontant du plastique. La zone ressemble à une soupe de plastique : on ne peut pas marcher dessus, mais la pollution est bien là, insidieuse et très étendue, six fois la superficie de la France dit-on.

Et il ne s’agit là que du « gyre » (tourbillon) du Pacifique nord, l’un des cinq gyres de la planète où s’accumulent les macrodéchets comme les particules. « Plus nous pénétrons le gyre, plus il vomit de déchets sous nos yeux ! » raconte l’équipage, décrivant une « décharge à ciel ouvert », dont il est difficile de rapporter un témoignage visuel, car les déchets sont dispersés sur toute la zone.

Quelques chiffres caractérisant ce gyre :

- 5 kg de plastique pour 1 kg de plancton

- 3,5 millions de km2 sont touchés (6 fois la superficie de la France)

- 46 000 morceaux de plastiques pour 2,5 km2 d’océan

- 30 mètres de profondeur par endroits

- 750 000 débris par km2

- 5 kg de plastique par km2

- 100 millions de tonnes de plastique sont produites par an

- 10 % finissent dans les mers

- 50 à 1 000 ans le temps de dégradation de ces déchets.

Lien vidéo : Cap sur le 7e Continent