Le voilier-école "Libertad". DR
Le voilier-école "Libertad". DR

Navire militaire argentin retenu au Ghana : décision du tribunal de Hambourg attendue d'ici le 15 décembre

D'ici la mi-décembre, le Tribunal international du droit de la mer de Hambourg devrait rendre sa décision dans l'affaire du Libertad, ce navire-école militaire argentin retenu depuis le 2 octobre dans le port de Tema, au Ghana, sur demande d'un fonds d'investissement international réclamant le paiement de dettes par Buenos Aires.

Deux audiences ont eu lieu, les jeudi 29 et vendredi 30 novembre, pour que les deux pays exposent leurs arguments. L'Argentine a accusé le Ghana de violer le droit maritime international. Elle estime que celui-ci confère une immunité aux navires militaires et que la raison pour laquelle le Ghana n'a pas laissé le navire repartir est un "mystère".

Pour Accra, en revanche, il s'agit d'une décision de la justice, qui est indépendante. La représentante du Ghana a expliqué que la détention du navire argentin n'implique pas le gouvernement du Ghana. Celui-ci ne peut pas mettre de côté les règles de droit et lever la détention du navire contre la volonté d'un tribunal.