La partie avant du « MOL Comfort » a sombré à la suite d’un incendie qui s’était déclaré à bord le samedi 6 juillet. (Photo DR)
La partie avant du « MOL Comfort » a sombré à la suite d’un incendie qui s’était déclaré à bord le samedi 6 juillet. (Photo DR)

Le porte-conteneurs "MOL Comfort" en perte totale

Le MOL Comfort va être déclaré en perte totale, un sinistre qui va sans doute coûter des centaines de millions de dollars aux assurances. Deux semaines après la partie arrière, la partie avant du porte-conteneurs a fait naufrage à son tour dans l'océan Indien. L’armateur du navire, Mitsui OSK Lines (MOL), indique qu'elle a sombré par 3 000 mètres de fond mercredi 10 juillet vers 19h (heure UTC).

En cours de remorquage, un important incendie s’était déclaré à bord le samedi 6 juillet, obligeant l’armateur à faire appel aux autorités indiennes. Celles-ci ont envoyé un navire des garde-côtes, le Samudra Prahari, combattre le sinistre. Les moyens sur place comprenaient déjà le remorqueur Urja, de Shipping Corporation of India, ainsi que deux autres navires.

Mercredi, l’incendie était "pratiquement éteint" mais la coque gîtait "dangereusement" selon les garde-côtes indiens, cités par le site internet de The Hindu. Les conditions sur zone étaient également défavorables, avec une mer très forte, en raison de la mousson.

Plus d'informations dans "le marin" en date du vendredi 12 juillet.