Le convoi fait route à deux noeuds, à 18 jours de mer de la côte omanaise (photo Haldane van Horen).
Le convoi fait route à deux noeuds, à 18 jours de mer de la côte omanaise (photo Haldane van Horen).

Le convoi du « Mol Comfort » reparti pour 18 jours de mer

Selon un communiqué de la compagnie japonaise Mitsui OSK Lines, le convoi de la partie avant du Mol Comfort a repris sa route le 2 juillet. La remorque avait cédé la veille. À cette date, le convoi se situait par 17’14’’N et 68’48’’E, soit sur une ligne Salalah – Mumbai, à deux tiers de distance de la côte omanaise. La route suivie, à l’ouest-nord-ouest, le rapproche des abords du golfe d’Aden, connus pour l’activité des pirates somaliens, la période de mousson en cours limitant les risques. Selon un commandant de navire ayant croisé le convoi, celui-ci évolue à 2 nœuds et devrait donc mettre 18 jours à rallier Salalah, si telle est sa destination.

Mol indique que la partie avant du porte-conteneurs – elle-même tractée vers l’avant – est «stable » et que la plus grande partie de la cargaison (2 600 conteneurs environ) est toujours à bord. Le navire s’est brisé en deux le 17 juin, les 26 membres de l'équipage étant sains et saufs. La partie arrière du navire a sombré le 27 juin par 4 000 mètres de fond avec et 1 500 tonnes de combustible et 1 700 conteneurs (dont certains étaient observés flottant en surface peu après).

Mol a annoncé que les sister-ships du Mol Comfort (MOL Creation, MOL Charisma, MOL Celebration, MOL Courage, MOL Competence, MOL Commitment), eux aussi construits avec un acier à haute résistance, sont retirés de leur activité et vont être inspectés et consolidés.