Toulon dit oui aux paquebots susceptibles d’annuler leur escale marseillaise en raison de la grève SNCM mais non aux ferries du Maghreb. (Photo Thibaud Teillard)
Toulon dit oui aux paquebots susceptibles d’annuler leur escale marseillaise en raison de la grève SNCM mais non aux ferries du Maghreb. (Photo Thibaud Teillard)

Grève SNCM : Toulon veut bien des paquebots mais pas des ferries du Maghreb

La SNCM, agent d’Algérie Ferries et de la Compagnie tunisienne de navigation, a sollicité le port de Toulon pour accueillir les ferries du Maghreb qui pourraient être empêchés de travailler à Marseille en raison de la grève qui commence aujourd’hui. Par courrier, Port Toulon Provence a répondu non, évoquant la saturation du centre-ville qui dessert le port, des terre-pleins portuaires, le manque de disponibilité potentiel des services de contrôle.

Comprendre en filigrane : Corsica Ferries va mettre le paquet pour pallier le blocage à Marseille et la priorité est donnée aux fidèles ferries jaunes. Tant pis pour les Algériens et Tunisiens de France qui veulent passer le ramadan (qui débute dans quelques jours) de l’autre côté de la Méditerranée.

Très sélectif, le port de Toulon dit par contre oui aux paquebots susceptibles d’annuler leurs escales marseillaises, indiquant que leur accueil est « possible », officiellement parce que les contraintes de sécurité sont moins fortes que pour les ferries et qu’ils n’engendrent pas de flux de véhicules en centre-ville.