Gardes armés : pour le prochain Livre blanc

Les armateurs veulent avoir la possibilité d’embarquer des gardes armés privés sur les bateaux sous pavillon français pour lutter contre la piraterie.

Aux Assises, Jean-Yves Le Drian, a réaffirmé qu’il n’excluait pas de légiférer sur le sujet mais a assuré que cette orientation devait être discutée dans le cadre du Livre blanc, dont la parution n’est pas prévue avant février 2013.

Trop loin pour les armateurs. « Il faudrait commencer le travail législatif maintenant et prendre la décision dans les six mois qui viennent. On ne peut pas attendre », affirme Éric Banel, délégué général d’Armateurs de France.