Frédéric Cuvillier sur le chantier du futur terminal multimodal du Havre, le vendredi 24 mai. (Photo Eric Houri)
Frédéric Cuvillier sur le chantier du futur terminal multimodal du Havre, le vendredi 24 mai. (Photo Eric Houri)

Frédéric Cuvillier présente sa stratégie nationale de relance portuaire

Au siège du GIE Haropa à Rouen le matin puis sur le chantier du futur terminal multimodal du Havre l’après-midi, Frédéric Cuvillier, ministre des Transports et de la Mer, a présenté les grandes lignes de sa stratégie nationale de relance portuaire, le vendredi 24 mai.

Selon lui, cette politique a pour ambition de "donner à la France une place de premier rang dans le commerce international et de contribuer au développement industriel et économique du pays". Reprenant souvent l’expression "croissance bleue", le ministre a estimé que cette stratégie reposait sur trois piliers : la logistique, l’industrie et l’aménagement des espaces.

Frédéric Cuvillier a cité en exemple, à plusieurs reprises, la création d’Haropa (logique de façade maritime intégrant les ports décentralisés, offre de solutions logistiques globales, intégration de filières industrielles) et le terminal multimodal (massification des flux, élargissement de l’hinterland, montage financier original, mesures environnementales).

Face à un parterre d'élus et de représentants des trois communautés portuaires, Frédéric Cuvillier a également salué la mobilisation normande pour soutenir le projet ferroviaire de ligne nouvelle Paris-Normandie (LNPN) qui cadre selon lui avec la nécessité de désenclaver les ports français.