Le conseil général de Seine-maritime est prêt à prolonger la DSP d'un an, mais seulement si une solution viable est mise en place. (Photo : Marc Ottini)
Le conseil général de Seine-maritime est prêt à prolonger la DSP d'un an, mais seulement si une solution viable est mise en place. (Photo : Marc Ottini)

Dieppe-Newhaven : l’avenir de la ligne tranché fin juin

À la demande des salariés de DFDS Seaways et selon le souhait de Nicolas Rouly, président du conseil général de Seine-Maritime, une table ronde s’est tenue, le 21 mai, au siège de DFDS à Dieppe sur l’avenir de la ligne Dieppe-Newhaven. Il en est ressorti une sorte d’union sacrée politique pour sauver la ligne. De nouvelles contributions financières publiques, de la Région notamment, ont été évoquées pour alléger la charge qui incombe principalement, jusqu’à maintenant, au Département.

Pour autant, Nicolas Rouly a réaffirmé qu’il serait prêt à prolonger d’un an l’actuelle délégation de service public (DSP) en faveur de l’armement danois. Mais à deux conditions : que les études en cours permettent de démontrer la viabilité de la ligne sur le long terme et que l’« exploitant mette sur la table les engagements exprimés dans la presse ». L’élu annonce une décision fin juin.