Le transfert du BPC" Vladivostok" vers la forme Joubert du port de Saint-Nazaire. La place qu'il occupait dans le bassin de Penhoët est maintenant celle du BPC "Sébastopol". (Photo Véronique Couzinou)
Le transfert du BPC" Vladivostok" vers la forme Joubert du port de Saint-Nazaire. La place qu'il occupait dans le bassin de Penhoët est maintenant celle du BPC "Sébastopol". (Photo Véronique Couzinou)

Le BPC russe "Sébastopol" mis à flot à Saint-Nazaire en catimini

Le BPC Sébastopol, le deuxième navire de type Mistral construit pour la Russie, vient d'être mis à flot à Saint-Nazaire par les chantiers STX France. Une manoeuvre en pleine nuit, en catimini, loin des caméras, que le constructeur DCNS s'était refusée à confirmer.

Elle ne figurait pas non plus dans les prévisions du port de Saint-Nazaire. A croire que la France a un peu honte de ce navire de 21 000 tonnes qui ne passe pourtant pas inaperçu!

Le Sébastopol a été mis à l'eau ce vendredi vers 1h du matin, suivi du navire fluvial Loire Princesse qui occupait également la forme B du port de Saint-Nazaire. Il a rejoint le bassin de Penhoët. Il a pris la place initialement occupée par le Vladivostok, devant le navire-école russe Smolniy.

Au préalable, le BPC Vladivostok, aujourd'hui en attente de livraison, avait été transféré de l'autre côté du bassin de Penhoët, en face du Smolniy. Puis, vers 7h ce vendredi matin, il a été transféré dans la forme Joubert où il est actuellement stationné.

Très peu de spectateurs ont regardé le transfert. Deux véhicules de la police se trouvaient un peu en retrait près de la forme mais tout s'est passé dans un calme absolu, avant que la ville commence à se réveiller. Ce vendredi matin, les marins russes vaquent à leurs occupations au pied du Smolniy sans prêter une spéciale attention au BPC Sébastopol.