Le futur trois-mâts omanais est en cours de construction à Galati en Roumanie et sera achevé à Flessingue. (DR)
Le futur trois-mâts omanais est en cours de construction à Galati en Roumanie et sera achevé à Flessingue. (DR)

Damen construit un trois-mâts de 87 mètres pour Oman

Voilier-école et navire de représentation diplomatique : ce sera la double vocation du futur trois-mâts de la marine omanaise. Sa quille a été posée en mars et l’entrée en vigueur du contrat vient tout juste d’être diffusée par Damen.

Le géant néerlandais de la construction navale (1,7 milliard de chiffre d’affaires) indique que le navire est livrable en août 2014. Il s’agit d’un navire à coque acier de 87 mètres de long, 11 de large, doté de trois mâts de 50 mètres en acier et aluminium. Le style général est décrit comme celui d’un navire traditionnel omanais, inspiré des clippers britanniques qui transportaient le thé au XIXe siècle. Il portera 2 700 m2 de voile. L’équipage comprendra 58 membres, en plus des 34 élèves.

La coque du navire est produite au chantier roumain de Damen à Galati. La finition du navire sera réalisée à Flessingue à partir de la fin 2013. La conception d’ensemble du navire a été confiée à Dykstra Naval Architects, cabinet néerlandais spécialisé dans les grands voiliers (dont le quatre-mâts de 141 mètres Dream Symphony en construction en Turquie ou encore le Maltese Falcon). Damen a déjà construit deux grands voiliers-écoles, le Stad Amsterdam néerlandais et le Cisne Branco brésilien.