Selon le compte Twitter du vice-premier ministre russe, Dmitry Rogozine, le BPC "Vladivostok" quittera Saint-Nazaire le 14 novembre.
Selon le compte Twitter du vice-premier ministre russe, Dmitry Rogozine, le BPC "Vladivostok" quittera Saint-Nazaire le 14 novembre.

BPC russe "Vladivostok": Moscou annonce sa livraison le 14 novembre

Le BPC Vladivostok sera livré à la marine russe à Saint-Nazaire le vendredi 14 novembre, si l'on en croit le compte Twitter du vice-premier ministre russe, Dmitry Rogozine. Celui-ci publie une invitation à la cérémonie de livraison émanant de DCNS.

La missive est rédigée en anglais. Elle est signée de Pierre Legros, directeur de la direction Systèmes navals de surface de DCNS. Elle est adressée à Rosoboronexport, la société russe qui gère les exportations et les importations d'armement.

La date du vendredi 21 novembre avait été initialement envisagée pour le départ du BPC Vladivostok. Elle a figuré un moment sur les prévisions de mouvement du port de Saint-Nazaire avant de disparaître.

La livraison du BPC Vladivostok est controversée en raison de la crise ukrainienne. Mardi 29 octobre, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué que François Hollande prendra sa décision finale "au moment de la livraison" qui, a-t-il ajouté, interviendra "courant du mois de novembre".

Interrogé à ce sujet, le groupe DCNS, maître d'oeuvre du contrat, a dans un premier temps indiqué ne vouloire faire "aucun commentaire". Il s'est refusé notamment à confirmer ou infirmer l'authenticité du document.

Face au "buzz" créé par le compte twitter de Dmitry Rogozine, il a publié en soirée un communiqué indiquant laconiquement : "DCNS précise qu’il est en attente des autorisations gouvernementales d’exportation nécessaires pour la réalisation d’un transfert. Aucune date de livraison ne peut donc être confirmée à ce stade".