L’appontement du terminal de Dunkerque LNG en construction. (Photo Alain Simoneau)
L’appontement du terminal de Dunkerque LNG en construction. (Photo Alain Simoneau)

Avitaillement en GNL : Exmar et Air liquide partenaires de Dunkerque LNG

Le maître d’ouvrage du terminal méthanier de Dunkerque, Dunkerque LNG, s’est allié à l’armateur belge Exmar et au champion mondial des gaz industriels Air liquide, pour mettre en place un avitaillement en gaz naturel liquéfié à partir du port de Dunkerque.

Les trois partenaires ont répondu à l'appel à manifestations d’intérêt (AMI) lancé par le grand port maritime de Dunkerque en avril dernier visant à "la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement maritime et de distribution terrestre de GNL en petites quantités depuis le port de Dunkerque". Dunkerque LNG est une filiale d’EDF (majoritaire), du belge Fluxys (26 %) et de Total (10 %).

Le grand port maritime de Dunkerque a écarté les autres offres. L'offre de Dunkerque LNG, d'Exmar et d'Air liquide permet d’envisager de livrer à la fois l’industrie locale, le marché diffus par camions et les navires convertis au GNL pour se conformer à la directive européenne sur les émissions de soufre, notamment les ferries et les caboteurs.

Dunkerque LNG et Air liquide veilleront à la partie terrestre, des études à la réalisation, tandis que le futur opérateur du terminal gaz, filiale de Dunkerque LNG et de Fluxys, exploitera l’installation. Côté mer, Exmar sera le maître d’œuvre.

Il est prévu une progression selon le marché, allant d’une adaptation des bras de déchargement de l’appontement pour le chargement rapide d’unités allant jusqu’à 2 000 m3 à la création d’une station dédiée. Cette station chargerait des navires de 2 000 à 20 000 m3. Gaz Opale assurerait aussi l’exploitation. Ultérieurement est prévue une barge de soutage pour le marché fluvial.