Le merlu du nord s’est reconstitué de façon spectaculaire. Pour d’autres stocks, comme l’églefin, les efforts n’ont pas encore été suivis d’effet. (photo Lionel Flageul)
Le merlu du nord s’est reconstitué de façon spectaculaire. Pour d’autres stocks, comme l’églefin, les efforts n’ont pas encore été suivis d’effet. (photo Lionel Flageul)

Audition sur la pêche au Sénat… sans les pêcheurs

L’audition publique sur la pêche au Sénat, ce jeudi 6 février, s’est faite sans les pêcheurs. Gérard Romiti, le président du Comité national des pêches et Olivier Le Nézet, président du comité de Bretagne, ont refusé d’échanger avec les ONG et les scientifiques présents, jugés illégitimes ou trop hostiles aux pêcheurs (lire le discours de Gérard Romiti). Un message pour Claire Nouvian, directrice de Bloom ? Car la polémique sur les grands fonds a laissé des traces.

Leur absence a été regrettée pour débattre de la conciliation entre exploitation et préservation des ressources. Les chercheurs Philippe Cury, Didier Gascuel, Gilles Bœuf, Luc Doyen et Philippe Gros ont salué la baisse de la pression de pêche, suivie en partie d’un meilleur état des stocks en Atlantique. Mais ils ont aussi alerté sur le long chemin restant à parcourir, et la situation alarmante en Méditerranée. Ils ont prôné une approche écosystémique et rappelé le rôle essentiel de la qualité du milieu.

La nouvelle PCP (politique commune de la pêche) devrait encore « améliorer la rentabilité des pêcheries grâce à la reconstitution des stocks », promet Bernhard Friess, de la Commission européenne. Une PCP qui « va globalement dans le bon sens » pour Élise Pêtre (WWF France) et Hélène Bourges (Greenpeace France). Elles attendent désormais que l’État alloue les droits de pêche sur des critères environnementaux et sociaux transparents. Et qu’il fixe un cap pour la pêche. Cette stratégie nationale sera « celle du partenariat », répond Cécile Bigot, la directrice des pêches maritimes et de l’aquaculture.

Plus d'informations prochainement dans le journal le marin.

audition de Greenpeace

audition de Didier Gascuel

audition de Bernhard Friess

audition de Luc Doyen

audition de Philippe Cury

Vidéo de l'audition sur le site du Sénat (au complet désormais)

Cette audition a été organisée par l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et en particulier par Bruno Sido, sénateur, président de l'OPECST, Jean-Yves Le Déaut, député, premier vice-président de l'OPECST et Marcel-Pierre Cléach, sénateur.

L'analyse de Blue lobby "Les portes claquent au Sénat", sur les liens entre certains acteurs